Mon expérience botanique avec Pass On

Mon expérience botanique avec Pass On

Françoise a testé l'activité botanique "Les plantes sauvages comestibles et médicinales locales : comment les reconnaître, les utiliser, leurs rôles pour notre santé et celle du sol". Elle nous détaille son expérience.

Si comme moi, vous arrachez systématiquement les « mauvaises herbes » dans votre jardin, je vous conseille de participer à l’animation proposée par Pass On à l’étable aux mille feuilles à Pomeys dans les monts du lyonnais.

Vous découvrirez que les plantes ne poussent pas au hasard, que l’endroit où elles poussent révèle la nature des sols.
Vous apprendrez que le sol est la peau de la terre et que les maladies des hommes sont la conséquence directe des maladies de la terre. L’agriculture intensive et l'action de retourner la terre ne sont pas anodins, cela a des conséquences directes sur la disparition ou la prolifération de certaines espèces.

Le pissenlit pousse sur les sols engorgés et la consommation de ses feuilles ou des ses racines permet de nettoyer votre foie et de remédier aux problèmes hépatiques.

  

L'ortie permet de suppléer des carences en fer. La tanaisie peut se consommer en poudre et a des vertus antiparasitaires.

Vous goûterez les plantes, apprendrez à les reconnaître et à les utiliser ( feuilles, tiges , fleurs ou racines)

 

La consommation des plantes fraîches est l’idéal mais on peut aussi les faire sécher.
Vous apprendrez aussi la recette des cannelloni de Renoué (vous savez les bambous qui poussent maintenant le long de la plupart des rivières) et qui révèle aussi malheureusement la présence de métaux lourds dans le sol. 

Estelle est une passionnée par la nature, elle a une solide formation de l’institut de formation des herboristes et travaille en relation avec François Couplan (ethnobotaniste) et Gérard Ducerf qui travaille sur les plantes « bio-indicatrices ».

La rencontrer et échanger tout au long de l’après midi  bouscule un peu nos idées reçues, par exemple au sujet de l’ambroisie .
L’ambroisie, plante qui pousse le long des voies rapides et qui fait l’objet d’un arrachage intensif, est accusée à tort de développer des allergies. Elle a un biotope adapté aux terrains désertiques, donc si on veut l’éradiquer il serait souhaitable de déverser du compost là où elle pousse.

Vous pourrez déguster une tisane (qui aura infusé au minimum 20 minutes) et dont vous essaierez (en vain) de découvrir la composition.
J’ai eu le plaisir de boire un mélange de mélisse, armoise, verveine citronnée, verveine officinale et de plantain. Un moment convivial où toutes les questions ou remarques des participants sont les bienvenues.

   
     

Si vous avez pris des notes, vous pourrez les consulter pour acheter le sachet qui convient à votre pathologie ou à votre plaisir ou demander à l’organisatrice qui est une  mine  de renseignements.
Une bibliographie est proposée (mais pas vendue) à l’issue de l’activité.

En conclusion, un après midi passionnant si comme moi, vous vous intéressez à ce que peuvent nous apporter les plantes (tisane, phytothérapie, huiles essentielles, etc…).
Comme pour la cueillette des champignons, il est parfois difficile de reconnaître une plante selon sa longévité, du coup j’envisage de revenir avec des plantes de mon jardin et de participer à la journée cueillette et cuisine des planes cueillies organisées par l’étable aux mille feuilles.

Le site Pass On ne ment pas lorsqu’il nous propose d’éveiller nos sens et de rencontrer des passionnés !!!

Retrouvez cette activité sur http://www.pass-on.fr/liste_activites/atelier-danimation-botanique-a-la-...

Avis et notations

J'ai participé à cette découverte et je partage totalement l'avis de Françoise. On apprend plein de choses mais sans s'en rendre compte : de façon ludique et intéressante ! Merci à Estelle !